Une histoire de 150 ans pour terreau à des défis neufs!

Aucun accomplissement, qu’il soit d’art ou d’artisanat, ne naît sans qu’on ait puisé à une tradition, que ce soit pour la perpétuer ou pour la renouveler. L’expertise actuelle de Schweizer Développement pour conjuguer formes et matières a pour lointaine origine l’atelier de reliure et de gainerie établi au Locle en 1869 par un artisan suisse alémanique, Samuel Schweizer, venu contribuer à l’essor d’un Jura neuchâtelois en plein essor horloger. Avec succès puisqu’en 1899, il pouvait confier une succursale dans la ville voisine de La Chaux-de-Fonds à son fils Emile Schweizer, à qui s’associerait en 1909 Edouard Schœpf.  

Leurs descendants ont cédé en 1975 l’entreprise à Roger Lebet et à son associé Pierre-Antoine Nardin. Le fils, Philippe Lebet, a rejoint l’entreprise en 1985 comme troisième associé, suivi de Jean Blanc en 1990, qui sera associé à son tour dès 1992. Philippe Lebet et Jean Blanc dirigent aujourd’hui ensemble l’entreprise, dans une usine érigée au Locle en 1993. Cette usine reflète pleinement la gestion toujours mesurée, proactive, qui a amené ces récentes années une histoire de bientôt 150 ans à se prolonger dans une succession de défis nouveaux parfaitement relevés, désormais sous la nouvelle raison sociale établie en 2012, Schweizer Développement SA.